Garanties emprunt : vos droits en cas d’impossibilité de rembourser

Garanties emprunt

Le système d’emprunt est tout fait pour vous épargner des difficultés. En effet, les assurances sont conçues au cas où vous faites face à un problème sanitaire, un souci au travail notamment une cession d’activité de votre entreprise, incapacité ou autres problèmes qui vous démuni de votre capacité à gagner des profits. Trouvez la description de vos garanties assurances emprunteuses ici.

Emprunter : les accidents ou imprévus souscrits à l’assurance

Pendant que vous empruntez, les dossiers et le contrat d’emprunt définissent votre capital, vos taux d’intérêt et une couverture assurance. Cette dernière est une garantie qui justifie une incapacité à payer vos mensualités si un accident une maladie survient pendant votre souscription à cet emprunt. C’est une information à ne pas négliger avant de conclure un prêt ou pendant que vous y est souscrit afin de connaître vos droits et d’en bénéficier.

L’assurance est valide en cas de décès, de la perte totale ou irréversible de l’autonomie, l’invalidité permanente, l’incapacité temporaire ou totale au travail, la perte d’emploi.

Emprunter : les types de garantie assurance

  • La garantie décès : si l’emprunteur décède pendant la souscription à un contrat d’emprunt, l’assureur verse un montant le jour du décès de la personne. Pour une, dont l’âge atteint les 60 ou 65 ans, la garantie de décès n’est plus valide.
  • La Perte totale et irréversible de l’autonomie ou PTIA : suite à un accident, la personne n’est plus en mesure d’exercer définitivement une activité qui lui permet de gagner des profits. De plus, elle aura besoin d’une assistance totale pour s’occuper d’elle-même notamment se nourrir, s’habiller, se déplacer…La limite d’âge de 60 ou 65 ans s’impose aussi.
  • Invalidité Permanente et Totale ou IPT : Elle est à peu près la même que le PTIA, mais l’incapacité concerne simplement sa capacité à travailler non une obligation d’une assistance totale. Elle peut être d’ordre physique ou moral.
  •  L’incapacité temporaire de travail ou ITT : Elle concerne généralement les maladies ou accidents dont le rétablissement est envisageable. Celles qui vous obligent à arrêter votre travail pendant un temps donné. Elle se limite à un arrêt 1095 jours, valables suite au constat médical.
  • L’Invalidité Permanente et Partielle ou IPP : suite à un problème sanitaire, l’assuré est réaffecté à autre certaine poste. Une part des mensualités est toutefois payée.
  • L’Invalidité Professionnel ou IP PRO : est exclusif aux professionnels médicaux qui ne sont plus aptes à exercer lesdites fonctions. La personne doit être certifiée inapte à 66%.

Emprunter : la franchise et le délai de carence des garanties assurances

Hors les limites d’âge de 60 à 65 ans et la fin de votre prêt, les moments auxquels ces garanties ne sont plus effectives, on note « la franchise ». C’est la période limite de la validité de la garantie. Ses conditions sont définies dans votre contrat d’emprunt. Le délai de carence quant à lui est la période immédiate qui suit la signature du contrat pendant laquelle la garantie ne s’applique pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *